Tourisme

Thaï Country Club (Thaïlande)

Thaï Country Club (Thaïlande)Au pays des mille sourires

Découverte. Quand le froid et l’humidité s’installe dans le royaume, c’est le moment de s’accorder une pause golf en Asie. Par exemple, au Thaï Country Club, près de Bangkok, un club de golf qui touche à l’excellence.

Jouer au golf en Thaïlande est une véritable expérience. Au pays du Sourire, le golf ne s’expédie pas en quelques heures. Ce sport exige un véritable rituel. On y passe la journée et et on ne s’en plaint pas, tant la notion de services est élevée au niveau d’un grand art. Généralement, on joue 9 trous, tout en faisant des stops aux snack-shops disposés sur le parcours. Puis, arrivé à mi-parcours, on déjeune au clubhouse et on repart pour les 9 derniers trous. Enfin, un massage des pieds (le fameux foot massage) s’avère être le parfait complément détente de cette expérience.
Situé aux environs de Bangkok, tout près de la Bang Na Expressway, un viaduc autoroutier de 54 kilomètres (un des plus longs du monde !), le Thaï Country Club, géré par Peninsula, en symbolise l’excellence. Dessiné par Dennis Griffiths, un architecte américain célèbre pour ses créations dans le sud-est asiatique, ce 18 trous, ouvert en décembre 1996, a été « inauguré » de la plus belle des manières. Quelques semaines après son ouverture officielle, Tiger Woods, alors tout jeune pro, est venu y remporter l’Asian Honda Classic. Pour le Thaï Country Club, ce succès à la dimension planétaire a été la meilleure des publicités. Dans les vestiaires, le placard n°1 porte le nom de l’ex n°1 mondial qui affiche de solides racines thaïlandaises grâce à sa mère Kultida. Aujourd’hui, membres comme visiteurs passent devant ce casier avec respect et se font des selfies avec le nom de Tiger en arrière-plan. Car tous ses fans se souviennent de ce dimanche 9 février 1997 quand Tiger a remonté le fairway du 18, en vainqueur avec 10 coups d’avance, devant une foule de passionnés chantant son nom à pleins poumons. En sortant du green, Tiger avait affirmé que « gagner en Thaïlande était comme si je gagnais à la maison».  Quelques jours plus tôt, il avait époustouflé le public en drivant le trou n°10, un par 4 de 340 mètres ! Du jamais vu à l’époque.
Bien que le parcours ne soit pas considéré comme un des plus difficiles de la capitale, il a été le théâtre de nombreuses joutes professionnelles qui mirent aux prises les meilleurs pros de la planète golf. Avec ses larges fairways, ses greens rapides et ses nombreux obstacles d’eau, le Thaï Country Club constitue un bon test de golf. Le plaisir de jouer sur ses fairways immaculés est même augmenté grâce aux cadettes. En Thaïlande, les cadettes font aussi partie de l’expérience golfique. Charmantes, expérimentées et en uniforme, elles vous guident à travers les pièges du parcours sans jamais quitter leur sourire légendaire. L’espace du practice, elles ont jaugé votre jeu et vous tendent toujours le bon club sur le parcours. Réussir une bonne partie est la promesse d’un bon pourboire. Alors, elles se mettent en quatre pour ne jamais vous décevoir. Car dans les clubs thaïlandais, on vous demande de donner votre avis sur votre cadette, un avis qui décidera de son avenir dans le golf.
Comme dans tous les golfs de ce royaume, les clubhouses sont vastes et ouverts aux quatre vents pour que l’air puisse combattre la chaleur humide qui envahit le golf du matin jusqu’au soir. Au rez de chaussée du clubhouse du Thaï Country Club, l’espace est si vaste que le club peut y organiser des cocktails pour 600 personnes ! Ce bâtiment rouge, comme posé sur l’eau entre le tee du trou n°1 et le green du 18, est fréquemment élu meilleur clubhouse de toute l’Asie. Et c’est amplement mérité. Vous l’aurez compris, le Thaï Country Club est une étape incontournable de votre prochain voyage au pays du Sourire. G
Image

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search