AT&T Byron Nelson: K-H Lee comme à la maison

AT&T Byron Nelson: K-H Lee comme à la maison

Le Sud-Coréen Kyoung-Hoon Lee a conservé, dimanche, son titre à l’AT&T Byron Nelson (-26), aux dépens de l’Américain Jordan Spieth (-25).
A l’AT&T Byron Nelson, K-H Lee est comme à la maison, à McKinney, dans le Texas. Le Sud-Coréen, vainqueur l’année dernière, a gardé son bien. Pourtant, il pointait à quatre coups du leader, le Colombien Sebastian Munoz, à l’entame du dernier tour.
Pour remonter tout en haut du leaderboard, K-H Lee a dû réaliser une journée parfaite. Il a en effet rendu une carte de 63, sa meilleure sur le PGA Tour, ponctuée de 7 birdies et d’un eagle pour un total de -26.
Le local de l’épreuve Jordan Spieth aurait pu le pousser au play-off mais il n’a rien pu faire. Spieth a manqué deux occasions de titiller K-H Lee avec notamment une opportunité de birdie manquée au 17 pour égaliser et son approche ratée au 18, alors qu’il devait absolument la rentrer pour aller aux prolongations.
« J'ai à nouveau l'impression d'être dans un rêve, comme l'année dernière. C'est un sentiment incroyable », a réagi K-H Lee, qui réédite une performance datant de 1980 à Byron Nelson, dernière année où un vainqueur avait conservé son titre et c’était Tom Watson.
Le Colombien Sebastian Munoz et le Japonais Hideki Matsuyama ont terminé 3e ex-aequo de l’AT&T Byron Nelson (-24).
Image

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search