Le PGA Tour ferme la porte définitivement, LIV répond

Le PGA Tour ferme la porte définitivement, LIV répond

Dans une note adressée aux joueurs, le PGA Tour a affirmé qu’il n’accorderait aucune autorisation aux joueurs qui désirent jouer le Liv Golf Invitational Series.

 

Le 9 juin prochain aura lieu au Centurion Golf Club près de Londres le premier tournoi organisé par Liv Golf Investment.
 
Une organisation qui entend bien s’inscrire dans la durée puisque LIV et son PDG et commissaire, Greg Norman, ont annoncé ce mardi un financement supplémentaire de 2 milliards de dollars pour une série de 10 événements en 2023 et une ligue complète commençant en 2024.
 
Quelques heures après cette annonce, le PGA Tour a distribué une note à ses joueurs, leur indiquant qu’il n’y aura aucune autorisation accordée pour un événement de cette ligue concurrente. Les joueurs qui choisiront donc de participer à l'événement inaugural de LIV seront donc considérés comme en violation des règlements du Tour et soumis à des mesures disciplinaires, qui pourraient inclure leur suspension ou leur révocation.
 
"Nous avons informé ceux qui ont postulé que leur demande a été refusée conformément au règlement du tournoi du PGA Tour. En tant que tel, les membres du circuit ne sont pas autorisés à participer à l'événement de Londres de la Saudi Golf League en vertu de notre règlement", a déclaré le vice-président senior du PGA Tour, Tyler Dennis, dans ce mémo "En tant qu'organisation de membres, nous pensons que cette décision est dans le meilleur intérêt du PGA Tour et de ses joueurs."
 
Les joueurs ayant fait cette demande de libération comme Phil Mickelson, Lee Westwood ou encore Sergio Garcia, devront donc faire un choix : participer à l'événement LIV ou continuer à être un membre en règle de la tournée.
 
Le PGA Tour n'a pas nommé les joueurs qui ont demandé une libération et a précisé que les joueurs ne seront pas punis pour avoir postulé, uniquement s'ils le font réellement le 9 juin.
 
La réaction de LIV Golf Investment ne s’est pas fait attendre, et dans un communiqué, Greg Norman fustige cette décision. "Malheureusement, le PGA Tour semble déterminé à refuser aux golfeurs professionnels leur droit de jouer au golf, à moins que ce ne soit exclusivement dans un tournoi du PGA Tour. C'est particulièrement décevant compte tenu du statut à but non lucratif du Tour, où sa mission est soi-disant "pour promouvoir les intérêts communs des golfeurs de tournois professionnels ». Au lieu de cela, le Tour a l'intention de perpétuer son monopole illégal de ce qui devrait être un marché libre et ouvert. L'action du Tour est anti-golfeur, anti-fan et anti-compétitive. Mais peu importe les obstacles que le PGA Tour met sur notre chemin, nous ne serons pas arrêtés. Nous continuerons à offrir aux joueurs des options qui promeuvent le grand jeu du golf à l'échelle mondiale. »

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search