Le PGA Tour répond à ses concurrents

Le PGA Tour répond à ses concurrents

Face à la ligue gérée par Greg Normam et ses investissements hors normes, le PGA Tour ne se laisse pas faire et annonce des hausses de dotation importantes pour la saison prochaine.

Officialisé il y a peu, la Premier Golf League, soutenue par des fonds saoudiens, annonçait des investissements conséquents dans le but d’attirer à terme les meilleurs joueurs du monde.
 
Le PGA Tour a décidé de ne pas se laisser faire et a annoncé une année 2022 record concernant le montant de ses dotations.
 
En tout ce sont 838 millions de dollars qui seront distribués sur le Tour américain la saison prochaine, soit une augmentation de près de 200 millions par rapport à la saison qui vient de se terminer. Ainsi, le prize money moyen des tournois passera de 8 à 9,1 millions de dollars.
 
Les finales de la FedEx Cup voient leur dotation passer de 60 à 75 millions et le joueur qui remportera le tournoi final empochera 18 millions de dollars.
 
A cela s’ajoutent 20 millions de dollars répartis entre les 10 meilleurs joueurs de la saison, soit le double de cette année, ainsi qu’une prime de 50 000 dollars pour chaque joueur qui disputera 15 tournois ou plus dans l’année.
 
Enfin, le Player Impact Program, lancé l’année dernière afin de récompenser les joueurs les plus influents du Tour, voit sa cagnotte passer de 40 à 50 millions de dollars.
 
L’argent est le nerf de la guerre et le PGA Tour l’a bien compris.

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search