Maha Haddioui: « Je vise un Top 10 sur le LET avec une carte sur le LPGA à la clé »

Maha Haddioui: « Je vise un Top 10 sur le LET avec une carte sur le LPGA à la clé »

Maha Haddioui; « Je vise un Top 10 sur le LET avec une carte sur le LPGA à la clé »

Entretien. A l’orée de la saison 2021 sur le Ladies European Tour (LET), nous sommes allés à la rencontre de la proette Maha Haddioui pour sonder ses ambitions...

GolfduMaroc : La saison dernière a été perturbée par le COVID-19 mais il n’em- pêche, vous avez réalisé votre meilleur parcours sur le LET, en finissant 15e à la Race to Costa del Sol. Quel bilan en tirez- vous ?

Maha Haddioui : J’ai fait pas mal de changement n 2019 pour solidi er mon swing et j’ai effec- tué beaucoup de travail sur le volet mental. Je ressentais vraiment une différence, au début de la saison 2020. C’était très frustrant de devoir arrêter à cause du COVID, après quelques bons résultats en début de saison. J’ai fait beaucoup de préparation physique pendant le con ne- ment et le fait d’avoir fait un long break m’a permis d’avoir une fraîcheur gol que que je n’avais jamais eu depuis que j’ai commencé le golf. C’était comme une jachère. Depuis l’âge de 12 ans, je n’avais jamais dépassé une semaine de break du golf. Je sens que mon jeu va dans le bon sens et j’ai vraiment con ance dans le travail qu’on fait avec Benoit et Makis. C’est juste dif cile de ne pas pouvoir les voir et tra- vailler plus dans le fond, à cause des restric- tions de voyage.

GDM : Au regard de ce bilan, quels sont vos objectifs pour la saison 2021 ?
M.H. Le plus gros objectif, ce sont les Jeux Olympiques. Je veux également réaliser au moins 5 top 10 sur le LET (3 l’année dernière) et me mettre en position de gagner des tour- nois. Je veux continuer à toquer à la porte, jusqu’à ce que je gagne. Je vise un Top 10 sur le LET avec une carte sur le LPGA à la clé.

GDM : Sur les réseaux sociaux, nous avons vu que vous avez beaucoup travaillé phy- siquement au point de vous transformer. Que visez-vous à travers cette métamor- phose physique ?
M.H. :Je voulais augmenter ma vitesse de swing pour taper la balle plus loin et avoir une frappe plus consistante. A travers cette transformation physique, je veux aussi augmenter ma résis- tance à l’effort pour pouvoir tenir sur une sai- son, car on enchaine plusieurs tournois. Je veux me sentir comme une athlète à part entière en arrivant aux Jeux Olympiques. J’ai pris goût à la préparation physique qui, bien que dure, est devenue une drogue pour moi.

GDM : Quels sont vos grands rendez-vous golfiques de cette saison ?
M.H. Je pense aux Jeux Olympiques et aux Majeurs. J’aimerai en jouer le maximum. Les tournois du début de saison, en mai, seront d’autant plus importants qu’ils seront quali catifs aux JO. Etant donné que le sys- tème de quali cation au golf ne tient compte que du Ranking mondial, il faudra donc mettre l’accent sur les premières échéances. La Coupe Lalla Meryem reste très impor- tante pour moi et j’espère que les circons- tances nous permettront de la disputer cette année.

GDM : Sofia Essakali fait de bons résul- tats à l’international, depuis une année. Bien qu’elle soit encore jeune, que vous inspire-t-elle ?
M.H. Je connais bien So a. C’est une jeune lle formidable qui est déterminée et aime ce sport. Ce qu’elle fait est génial. L’important, à cet âge-là, est vraiment de garder la même fraîcheur et continuer à aimer le jeu. Elle a les capacités de faire de grandes choses. 

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search