RGAM L’accalmie de retour

Image
Le Royal Golf Anfa Mohammedia a vécu une fin d’année 2019 mouvementée,
avec le retrait de son comité directeur et l’instauration d’un comité ad-hoc.
La fin d’année 2019 n’a pas été de tout repos au RGAM. Le comité directeur, présidé par Fouad Akesbi, a pris la décision de se retirer, suite à un jugement de tribunal destituant ce dernier, après une action en justice intentée par deux membres du club.
En effet, réélu en décembre 2017 pour un nouveau mandat, le comité directeur s’est vu notifier une décision de justice jugeant que le président Fouad Akesbi n’était pas rééligible faute de casier judiciaire vierge.  Surpris et blessé par la décision du tribunal faisant suite à une plainte déposée par « des personnes déçues de ne pas avoir obtenu votre confiance par les urnes (celle des membres)», comme le stipule la lettre du comité lue durant les Assemblées Générales Ordinaire et Extraordinaire du 8 février dernier, Fouad Akesbi a fait appel. Et a obtenu finalement gain de cause.
« J’ai usé des recours que m’offre la loi, non pas pour gagner ni pour être président mais pour laver mon honneur car cette situation m’a beaucoup affecté. Ma petite famille et moi avons été blessés. Justice a été faite », a-t-il dit lors d’une intervention devant les membres du club réunis.
Justice obtenue, le comité directeur présidé par Fouad Akesbi, qui s’était mis en retrait depuis la première notification de justice datant du 28 novembre 2019, a décidé de démissionner, lors des AGO et AGE convoquées , présidées et menées de main de maître, par Saad Laachfoubi, en sa qualité de coordonnateur de l’Organe d’Observation.
Avant de se mettre en retrait, le comité directeur a présenté ses rapports moral et financier approuvés à une majorité écrasante de 87,60% des voix. Preuve que son travail a été salué par les membres du club. Ce qu’atteste la lettre du comité directeur sortant qui a été lue par Mohamed Mekouar dans laquelle, il remercie les membres du RGAM pour la confiance renouvelée lors de la dernière AG élective. « Nous avons agi avec intégrité et transparence tout au long de ces 5 dernières années, sous la présidence de notre très cher ami Fouad Akesbi (…) Et l’une de nos principales réussites est d’avoir créé un climat de convivialité au sein du RGAM».
Dans ladite lettre, le comité sortant a regretté que ce climat de sérénité ait été sapé par « des personnes déçues de ne pas avoir obtenu votre confiance par les urnes ». Et de regretter que ces mêmes personnes, ne pouvant pas attaquer le comité directeur dans sa gestion, « ont profité d’un problème personnel et externe au club de notre ami Fouad Akesbi pour mener une action de sabotage et de déstabilisation de notre association ». C’est lors de ces Assemblées Générales Ordinaire et Extraordinaire que le comité dirigé par le président Fouad Akesbi s’est retiré. Le comité ad-hoc composé de 6 membres : Omar Kabbaj, Saïd Ibrahimi, Mohamed Mekouar, FettahTadlaoui, Mustapha Amri et Jamal Boukili, restera en poste jusqu’à la tenue d’une Assemblée Générale Elective prévue au plus tard le 20 avril 2020.

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search