News International

Lee6 s’offre l’ US Women’s Open

Lee6 s’offre
l’ US Women’s Open

Majeur féminin

Critiqué pour ses propos limites sur les joueuses coréennes sur une station de radio partenaire de l’US Women’s Open, Hank Haney, ancien coach de Tiger Woods, avait pourtant vu juste. Il avait prédit que Jeongun Lee6 gagnerait ce majeur. Et elle gagna le tournoi. Pour le reste, il avait tout faux… Avant que cette jeune femme de 23 ans ne fasse une entrée fracassante sur le circuit américain en 2019, elle était une star sur le circuit coréen qu’elle fréquente depuis 2016. Sur le KPLGA, elle n’était pas la seule à s’appeler Lee, un nom aussi commun que Berrada, au Maroc. Il y en avait déjà cinq ! Alors elle mit le numéro 6 derrière son nom et depuis, tout le monde l’appelle « Six » ! Et celle qui ne débuta le golf qu’à 16 ans car elle prenait soin de son père paralysé à la suite d’un accident de voiture, termina la saison 2017 et 2018 à la première place du KPLGA avec six victoires au palmarès. Il était alors temps pour elle de vivre l’aventure américaine.
En novembre 2018, elle remporta la Qualifying School pour s’offrir un statut de membre à plein temps sur le LPGA Tour. En arrivant à l’US Women’s Open, disputé à Charleston (Caroline du Sud), Jeongun Lee6 ne s’était jamais classée au-delà de la 26ème place dans les huit tournois qu’elle avait disputés. Elle avait même frôlé la victoire au début mai au LPGA Mediheal Championship.
Dans cet US Open, Jeongun Lee6 sut éviter les pièges de roughs et des greens ultra-rapides. Auteure de quatre cartes très régulières (70+69+69+70 : -6), elle fut la seule joueuse à ne concéder aucun double bogey durant les quatre tours. Alors que Céline Boutier, coleader au départ du 4ème tour, en accumula deux dans le tour final : au trou n°1 et au trou n°18, quand menée d’un coup, la Française tenta le tout pour le tout pour arracher un birdie et le play off. Vainqueure avec deux coups d’avance sur Lexi Thompson, Angel Yin et So Yeon Ryu, la Coréenne, désormais dans le top 5 mondial, s’étonnait encore d’avoir remporté sa première victoire américaine dans le plus prestigieux majeur du calendrier: « Je ne pouvais pas imaginer que cela arriverait si rapidement ».
Image

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search