News International

UN PLAY OFF QUI S’ÉTERNISE...

L’Ana Inspiration, premier majeur fémi- nin de la saison, a joué les prolonga- tions. Car après 72 trous, trois joueuses étaient en tête du leaderboard avec le score de 273 (-15) : la Suédoise Pernilla Lindberg, l’Américaine Jennifer Song et la Coréenne Inbee Park. Après trois trous de play off, Song était éliminée. Au trou suivant, la nuit enve- loppait le golf de Rancho Mirage, en Californie, et contraignait les organisateurs à repousser la fin du play off au lundi matin.

Car Pernilla Lindberg, pourtant sans aucun palmarès, répondait à merveille à l’expérimen- tée Inbee Park, sept majeurs à son actif. Grâce à un putting de feu, la Suédoise se montrait même la meilleure sur les greens de toutes les compétitrices. A chaque fois, ses putts de 1 mètre, 1,50 mètre ou 2 mètres tombaient dans le trou. Une véritable putting machine. Reve- nues au golf le lendemain matin sur le coup de 8 heures, Pernilla Lindberg et Inbee Park devaient en finir. Au trou n°10, nouvelle égalité. Pareil au 17, pareil au 18. Malgré la pression, aucune ne craquait. Revenues au trou n°10, les

deux prétendantes au titre entamaient leur hui- tième trou de play off, record en majeur mas- culin et féminin battu. Jouant en première, Pernilla enquillait un putt de 10 mètres. Au tour d’Inbee Park de prolonger le suspense mais son putt passait à gauche du trou, aban- donnant la victoire à la Suédoise. Professionnelle depuis 2010, Pernilla Lindberg a donc remporté sa première victoire profes- sionnelle en gagnant... un majeur. « Je sais que je ne suis pas assez agressive sur les greens. C’est pourquoi j’ai eu beaucoup de putts d’1 mètre à faire pour sauver le par. A cet exer- cice, je suis bien entraînée », reconnaissait la vainqueure qui a sacrifié au saut traditionnel dans l’obstacle d’eau du 18 pour célébrer sa victoire inattendue. Passant un peignoir blanc au-dessus de ses habits trempés, Pernilla Lind- berg livrait une dernière réflexion sur son nou- veau statut : « Je voulais être une des meilleures joueuses suédoises mais sans victoire à mon palmarès, je ne pouvais pas prétendre appar- tenir à un tel groupe. Maintenant, je sens que je peux me le permettre. »

 

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search