News National

RÈGLES: La preuve vidéo est limitée par la norme «à l’œil nu»

Image
Lors de la certification des scores, trou par trou, de son 2ème tour du Porsche European Open 2019, Paul Casey a été questionné par John Paramor l’arbitre en chef de l’European Tour, concernant son dernier putt sur le green du trou n°12 du Green Eagle Golf, près de Hambourg (Allemagne).
John Paramor voulait savoir si Paul Casey avait eu conscience que sa balle avait été déviée par un insecte avant de terminer sa trajectoire dans le trou, comme le montre la vidéo officielle du Tour. Paul Casey a répondu par la négative, en confirmant qu’après avoir putté sa balle, il a levé la tête pour la voir entrer par le côté gauche du trou.
Si Paul Casey savait que sa balle avait été déviée par un insecte avant d’entrer dans le trou, il aurait dû rejouer le coup [R11.1b] avant de prendre le départ du trou n°13. Sinon c’est la disqualification car le trou n°12 serait non terminé.
Comme Paul Casey ne savait pas que sa balle avait été déviée par un insecte et, les faits apparaissant sur la vidéo ne pouvant raisonnablement pas être vus à l’œil nu [20.2c], Paul Casey a été exempté de la pénalité de disqualification.
C’est depuis les 4 coups de pénalité infligés à Lexi Thompson lors de son 4ème tour de l’ANA
Inspiration 2017, pour avoir replacé sa balle à moins d’un pouce environ du marque balle sur le 17ème green du 3ème tour, infraction signalée par un téléspectateur confortablement installé dans son canapé, que le R&A et l’USGA avaient amendé les règles de golf pour mieux encadrer l’utilisation des images vidéo, en jugeant qu’il n’était pas raisonnable d’exiger d’un joueur une précision atteinte par les caméras haute résolution. Certaines actions du joueur induisent inévitablement une marge d’erreur, par conséquence, il est injuste d’utiliser ces images pour pénaliser un joueur pour des faits qu’il ne peut manifestement pas connaître et appréhender.
Image
Image

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search