facebook twitter plus                                                                                                                                                                                                                   Mon compte

13ème Coupe du Trône

Indétrônable Royal Golf Dar Es Salam !

Revenu au devant de la scène golfique nationale avec un 8ème titre en Coupe du Trône l’année dernière, le Royal Golf Dar Es Salam a conservé son bien lors de la 13ème édition disputée au Tazegzout Golf.

cdt2016

La finale de la Coupe du Trône 2016 a indéniablement acté le retour de la domination du golf national par l’axe Rabat-Casablanca, en mettant aux prises le Royal Golf Dar Es Salam avec le Royal Golf Anfa Mohammedia. Elle a surtout été l’occasion d’illustrer la domination du club de Rabat, qui a su conserver son titre au grand dam des jeunes de Casablanca-Mohammedia. 9-3, le score est sans appel ! Et le Royal Golf Dar Es Salam est ainsi rentré de Taghazout avec une 9ème couronne, acquise haut la main.
En effet, au cours de la finale, samedi 16 juillet, sur le magnifique parcours du Golf de Tazegzout niché sur la baie de Taghazout, au nord d’Agadir, les joueurs de Rabat n’ont lâché qu’un seul petit point au RGAM (3-1) en Foursomes. Un point glané notamment grâce à l’une des trois filles alignées par le club de Casablanca-Mohammedia, Inès Laklalech. C’est encore elle, qui redonna espoir aux siens dans les épreuves des simples, après trois parties successives remportées par les Rbatis, qui finiront par s’imposer aisément sur le score de 9 à 3.
«En finale, nous avons joué avec des adversaires de taille. Ce sont des joueurs très réguliers face à qui mettre un drive à droite ou rater un putt d’un ou deux mètres ne pardonne pas». Dans l’analyse de la finale, Inès Laklalech ne s’y trompe pas (lire interview page 29), le Royal Dar Es Salam était indétrônable par la jeune équipe du RGAM.

Deux dames capitaines
Sa capitaine Rajaa Hasnaoui ne dit pas le contraire : «Pour arriver au niveau du Royal Golf Dar Es Salam, il faudra encore du travail mais je pense qu’on peut y arriver. Rabat compte dans son équipe des joueurs du Pôle Excellence, des jeunes qui vont faire des tournois à l’étranger. Nous avons aligné une équipe de jeunes avec notamment trois filles dont deux font du sport-études aux Etats-Unis. Les parties étaient serrées néanmoins», a-t-elle expliqué. Avec Maha Haddioui, capitaine de l’équipe de Tazegzout, elles étaient les deux premières femmes capitaines d’une équipe à la Coupe du Trône.

cdt2- 2-2016

Deux play-off pour Tony Jacklin Casablanca
Avant le RGAM, le Royal Golf Dar Es Salam a en effet étrillé tout le monde sur son passage, le Royal Country Club de Tanger en quart de finale (5,5 points contre 2,5) et le Royal Golf de Marrakech en demi-finale (6-2).
Quant au finaliste malheureux, il a eu du fil à retordre en demi-finale face au Tony Jacklin Casablanca. Pour départager les deux formations, il a fallu un play-off et surtout une excellente Inès Laklalech pour permettre à son équipe de s’extirper des griffes de la jeune équipe du Tony Jacklin. «On aurait pu gagner le match avant le play-off, mais on a fait trop de cadeaux, trop de fautes. Il faut reconnaître aussi que contre Aymane, Inès a rentré une approche que même les grands joueurs n’auraient pas mise à 10 cm du trou. C’était juste exceptionnel de sa part», reconnaît Mamoun Bennani, capitaine de l’équipe du Tony Jacklin Casablanca. Le club de ce dernier a été lâché par son coach habituel à trois mois de la Coupe du Trône, obligeant le capitaine à faire appel au coach français Géry Watine. Un challenge qu’il a accepté. «Géry Watine est venu dans notre club et nous a donné quelques conseils. Il a reconnu le parcours de Taghazout une fois avec nous et a coaché l’équipe durant le tournoi», nous a confié fièrement Mamoun Bennani. Résultat, le Tony Jacklin Casablanca a fini au pied du podium, malgré une préparation perturbée, battu par le Royal Golf de Marrakech en play-off. «C’était une grande expérience pour nous. C’était notre 2ème édition. Nous sommes un peu déçus parce que nous avons perdu deux play-off. Être arrivé en demi-finale, c’est une énorme chose pour nous», a pour sa part confié Mohamed Aymen Bourehim du Tony Jacklin, qui s’apprête à s’envoler pour les Etats-Unis pour du sport-études.

Déroute du Royal Golf d’Agadir
Fait marquant de cette 13ème édition, le Royal Golf d’Agadir, double vainqueur de l’épreuve, a été éliminé dès les qualifications ! Pourtant, le club a été cité en exemple ces dernières années pour avoir misé sur la formation des jeunes. Cependant, la relève n’est pas encore assurée après le passage chez les professionnels de la plupart de ses porte-étendards. «Ma satisfaction, c’est d’aider les jeunes à jouer au golf. Nos cinq meilleurs golfeurs ne peuvent plus jouer avec nous. Certains sont partis en France, d’autres sont passés professionnels. Aujourd’hui, j’ai huit nouveaux joueurs dans l’équipe. Je les prépare pour la prochaine Coupe du Trône», a soutenu le Colonel Kamili, content que son club ait servi de cas d’école pour les autres clubs. Fouad Akesbi, président du RGAM, avoue s’être inspiré du modèle d’Agadir pour rajeunir son équipe. Sur ce que représente la Coupe Trône à ses yeux, il répond : «C’est quelque chose de mythique. Tous les clubs du Maroc aspirent à la remporter».

Bel accueil du Tazegzout Golf
Le Tazegzout Golf, club hôte du tournoi, est parvenu, lui, à se hisser au 2ème tour, sous la houlette de sa capitaine Maha Haddioui. «C’était notre deuxième édition, notre objectif de passer au 2ème tour a été atteint. Je suis fier d’eux», dixit Chabi Azeddine, directeur du club. «Je suis tellement fier de voir les gens heureux, même ceux qui ont mal joué. Je pense que c’est le parcours qui a gagné», a-t-il ajouté, satisfait de la réussite et de la qualité de l’organisation.
Maître Zine, président délégué de la FRMG, a aussi loué la qualité de l’accueil et de l’organisation. Il n’a pas manqué de remercier les autorités locales, l’ATH et le ministère de la Jeunesse et des sports, lors de la cérémonie de remise des prix.
Cette 13ème édition de la Coupe du Trône a été non seulement marquée par le 9ème titre du Royal Golf Dar Es-Salam, mais également par l’organisation pour la première fois d’un colloque autour de la politique de la FRMG mais aussi de la formation aux métiers de golf qu’elle a lancée en partenariat avec l’OFPPT.
Douze clubs ont pris part cette année à la Coupe du Trône au lieu des quinze habituels. Et selon le règlement de cette édition, les 8 équipes ayant franchi le premier tour sont qualifiées directement pour la 14ème édition de la Coupe du Trône. Il est déjà assuré que lors de la prochaine édition, il sera difficile de reprendre le titre au Royal Golf Dar Es Salam.

Flash news


last-mag-en-ligne

 

 
  Golf du Maroc.com

 img face footer icone twitter img rss 2 icone message

Abonnez-vous à la newsletter

 
 
Qui sommes-nous sep Plan du site sep Conditions d'utilisation sep Politique de confidentialité sep Carrière

  Annoncez avec nous sep  Abonnez-vous  sep Signaler un problème sur Golfdumaroc.com

  ©2014Tous droits réservés. Golfdumaroc.com