facebook twitter plus                                                                                                                                                                                                                   Mon compte

Jalil Benazouz : Directeur du tournoi de la Coupe du Trône

"On a eu des matches très disputés"

442A9793

Le directeur du tournoi de la Coupe du Trône revient sur cette 13ème édition. Niveau de jeu, ambiance, organisation… Jalil Benazouz répond à toutes nos questions.

Quelle appréciation faites-vous de cette édition de la Coupe du Trône en tant que directeur sportif du tournoi?
Les équipes sont venues mieux préparées avec, pour la plupart, comme objectif de passer le premier tour des qualifications, parce que nous avons modifié le règlement en ne gardant que 12 équipes au lieu de 15 pour la phase finale. Autre nouveautès, les 8 premières équipes de la phase de stoke play de cette édition sont qualifiées d’office pour la prochaine Coupe du Trône, ce qui leur évite de passer les pré-qualifications l’année prochaine. Sur l’aspect disciplinaire, il n’y a pas eu d’incident. Les joueurs ont respecté ce que nous avions demandé à la réunion des capitaines, à savoir : avoir un comportement de gentleman.

Toutes les conditions d’organisation ont-elles été satisfaites ?
L’organisation se fait en partenariat avec l’ATH, dont l’expérience dans ce domaine n’est plus à démontrer. L’organisation est devenue une affaire bien rodée. Nous commençons nos réunions pratiquement un mois après l’édition précédente pour débriefer et essayer de trouver des solutions aux problèmes qui se sont posés. L’organisation se bonifie d’année en année et durant cette édition, nous n’avions pratiquement connu aucun souci. Je loue l’expérience de l’ATH qui, avec l’organisation du Trophée Hassan II, a une structure rodée pour ce genre d’événement.

La Fédération a-t-elle aidé dans leur déplacement les clubs comme ceux de Fès, Cabo Negro et Tanger qui sont très loin de Taghazout ?
Quand nous avons publié le règlement pour la Coupe du Trône, nous avons aussi proposé plusieurs solutions d’hébergement à Taghazout. Nous avons la chance d’avoir un bel hôtel collé au site de la compétition qui nous a fait des tarifs préférentiels que nous avons proposés aux clubs. Certains ont opté pour cette solution, d’autres sont venus repérer les lieux quelques mois avant la compétition pour gérer l’hébergement et le transport. Nous n’avions aucun souci par rapport à cela.

Certains disent que le côté festif de la Coupe du Trône n’était pas au rendez-vous cette année, à cause notamment de l’hébergement des clubs dans des lieux différents. Qu’en pensez-vous ?
La Fédération ne peut pas imposer à un club de s’installer dans un hôtel, mais c’est vrai que le fait d’avoir les joueurs dans un même hôtel donne une ambiance particulière aux soirées de la Coupe du Trône. Maintenant, chaque club a ses propres moyens. Nous espérons que dans les années à venir, nous trouverons une solution pour loger les joueurs au même endroit. Toutefois, tout ceci n’a pas entamé l’engouement que suscite cette compétition. On a eu des matches très disputés et, d’année en année, la Coupe du Trône devient une compétition indispensable pour les clubs. Même ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens se débrouillent pour venir sur place.

Une phrase pour résumer cette 13ème édition de la Coupe du Trône…
C’était une Coupe du Trône qui s’est déroulée dans de très bonnes conditions, dans un endroit magnifique, un site extraordinaire et hospitalier, qui ne manquera pas d’enregistrer des retombées positives, car c’est cela aussi l’objectif de la Coupe du Trône.

Flash news


last-mag-en-ligne

 

 
  Golf du Maroc.com

 img face footer icone twitter img rss 2 icone message

Abonnez-vous à la newsletter

 
 
Qui sommes-nous sep Plan du site sep Conditions d'utilisation sep Politique de confidentialité sep Carrière

  Annoncez avec nous sep  Abonnez-vous  sep Signaler un problème sur Golfdumaroc.com

  ©2014Tous droits réservés. Golfdumaroc.com