Art de vivre

Auto essai voiture

Calandre agrandie, regard aiguisé, capot sculpté… le X5 affiche une forte personnalité.

BMW X5 Aventurier pour cols blancs Avec le premier X5, BMW avait initié toute une tendance. Près de deux décennies plus tard, le colosse allemand continue à innover pour rester la référence à travers cette nouvelle mouture qui, hormis le nom, a tout changé.

Avec 650 litres, La soute à bagages du X5 peut avaler jusqu’à 4 sacs de golf !

Sur un green, il est des fois où il faut savoir se risquer dans un coup hasardeux pour surprendre et gagner. Dans l’automobile, seuls certains constructeurs ont cette capacité toute particulière à innover et étonner en s’aventurant dans de nouvelles tendances. C’est le cas de BMW qui, à l’aube des années 2000, avait osé le premier 4x4 premium à vocation routière : le X5. Une nouvelle vague qu’a ensuite rattrapé une horde de concurrents. Entre temps, le grand frère des X4, X3, X2 et X1 a conservé une longueur d’avance, porté par un succès mondial dépassant les 2,2 millions d’exemplaires vendus.
Quatrième du nom, le tout nouveau X5 est resté fidèle à ses gènes, tout en s’habillant de l’ultime langage stylistique de BMW. Il n’y a qu’à voir son imposante calandre montée plus verticalement et encadrée de larges projecteurs qui confèrent un regard un brin provocateur au colosse bavarois. Des phares qui ne sont pas là que pour leur look racé, puisqu’en recevant l’option Laser-LED, ils peuvent éclairer sur plus d’un demi-kilomètre ! Des regards, le nouveau X5 en accrochera aussi par sa poupe et plus
particulièrement ses feux 3D creusés, dont le graphisme renvoit à une certaine sophistication. Ce n’est peut-être pas ce que recherche obligatoirement un golfeur lorsqu’il est derrière un véhicule. En revanche, si celui-ci fréquente les greens en groupe ou en famille, il sera content d’apprendre qu’avec les 650 litres dont elle dispose, la soute à bagages du X5 peut avaler jusqu’à 4 sacs de golf ! Mieux encore et plutôt très pratique, le hayon est doté d’une ouverture électrique et intelligente, c’est-à-dire par simple mouvement du pied sous le pare-choc De l’espace, il y en a aussi à bord, y compris pour les occupants des places arrière. Les familles nombreuses peuvent opter pour une version à 7 places, disponible sur commande. Intéressant, même si cette troisième rangée ne conviendra qu’aux gabarits les moins grands. Ultra-luxueux, l’intérieur s’avère bien fourni dès le premier niveau qui intègre d’office, et entre autres, une sellerie en cuir perforé, des sièges avant à réglages électriques, un éclairage d’ambiance, une interface multimédia connectée ou encore, une caméra de recul couplée au stationnement autonome. Le conducteur occupera toujours la meilleure place face à un cockpit entièrement numérique et un écran central à commande gestuelle.
Un confort pouvant être accru au fil des finitions, le second niveau s’enrichissant notamment d’un toit panoramique et de porte-gobelets avant pouvant chauffer ou refroidir la boisson qu’on y met !
Un gadget pratique, mais pas plus qu’un autre capable de sauver des vies : le régulateur de vitesse avec fonction freinage. Là encore, cet équipement figure d’office et s’ajoute à une batterie d’aides à la conduite parmi lesquels figurent aussi un stabilisateur antiroulis et une direction variable. Mécaniquement, toutes les versions à moteur thermique sont équipées d’une boite automatique à 8 rapports Steptronic et d’une transmission intégrale xDrive. Les plus exigeants seront comblés par les performances des puissantes versions essence 40i et 50i qui développent respectivement 340 et 462 ch. En diesel, le X5 sait également impressionner surtout dans son exécution sportive M50d qui, forte de ses 400 ch, abat le 0 à 100 km/h en seulement 5,2 secondes. Moins véloce mais assez costaude, la version 30d (265 ch) devrait pourtant constituer l’essentiel des ventes du nouveau X5 au Maroc où il profite d’un prix d’attaque bien étudié, ainsi que des vents ascendants qui font tourner l’hélice en termes d’image et de ventes.

Social & newsletter

Magazine édité par Manisport

Search